Escale #15 : MEXIQUE – MONTERREY (QUERETARO)

Oriane - Mexique

Présentation rapide : 

Oriane Le Gavrian / Etudiante en M1 à Querétaro (Mexique) pour un semestre.

 

Pourquoi cette destination ?

Étant née au Brésil, je voulais retourner dans un pays d’Amérique Latine/du Sud que je ne connaissais pas. J’avais aussi eu beaucoup de retours positifs sur ce pays et ça a toujours été une destination qui m’attirait.

 

Comment as-tu vécu ton arrivée sur place ? Qu’est-ce qui t’as le plus impressionné ? As-tu eu des difficultés ?

Les mexicains en général sont extrêmement accueillants et ouverts. C’est un pays où il est facile de vivre (espagnol facile à comprendre, vie très peu chère, toutes les infrastructures nécessaires…). Je suis partie seule étudiante de SKEMA et j’ai bien vécu mon arrivée parce que tout est fait pour que l’on soit à l’aise.

 

Que peux-tu nous dire sur le mode de vie dans l’université d’accueil ?

L’université d’accueil est incroyable ! Le TEC de Monterrey est la première université du Mexique, elle dispose de très grands campus avec beaucoup d’infrastructures. Elle accueille beaucoup d’étudiants internationaux chaque année (notamment beaucoup de français) et on est très bien reçu par l’IPO, le centre qui s’occupe des étudiants étrangers. Ils sont habitués à nous recevoir et s’investissent beaucoup pour que l’on se sente bien.

 

Comment s’organise ta vie étudiante ?

En tant qu’étudiante en échange, j’essaye de profiter au maximum de mon semestre donc ma vie ici est plutôt chargée. Dans ma semaine, j’ai seulement deux journées de cours plutôt conséquentes (10h-20h30). Dans mon temps libre, je profite des infrastructures du campus (salle de gym, piscine) et je prends des cours de danse au TEC. J’essaye de faire au maximum de voyages, l’université en organise quelques-uns et sinon partir avec des amis. Il y a aussi énormément de soirées organisées par les organisations étudiantes de la ville (Intégrate, Hang Out…).

 

Et les cours sur place ? Quelles sont les différences entre étudier en France et dans ton UP ?

L’approche académique est complètement différente. Au TEC de Monterrey, on peut étudier de tout à part médecine donc tu partages des cours avec des étudiants de différentes « licences ». Les professeurs sont globalement très bienveillants et là pour t’aider, surtout en temps qu’étudiant étranger. Comme les cours sont en espagnol, ils prennent le temps de re-expliquer si besoin et sont indulgents. La façon de travailler est complètement différente, ils sont beaucoup plus axés sur la pratique que sur la théorie donc ce sont essentiellement des activités à faire en cours, des projets, des mises en situation mais très peu de cours magistraux. Le semestre est divisé en 3 séquences de petits partiels et c’est aussi beaucoup de contrôle continu donc il s’agit de fournir un travail très régulier mais pas très intense, et pas de gros partiels à la fin. Ils sont beaucoup plus « généreux » dans la notation et notent plus l’investissement que le contenu de ton travail. Il y a une relation très proche avec les professeurs (pas de vouvoiement, communication via WhatsApp, ils s’intéressent à ce que tu fais en dehors des cours…) donc l’ambiance en cours est vraiment différente.

Par rapport à l’emploi du temps, tout est fait pour que tu utilises au maximum les infrastructures du campus donc tu as en général beaucoup de temps libre dans ta journée pour ton activité sportive ou culturelle. Ils prennent très au sérieux cet aspect et sont impliqués dans leur équipe de volley, foot, rugby…  Ils incitent vraiment à faire des activités extrascolaires et proposent une liste de choix très variée.

 

Quelles sont les démarches pour aller y étudier ? Besoin d’un visa ?

Pour moins de 6 mois, il n’y a pas besoin de VISA. On te délivre un papier spécial à l’aéroport en arrivant (en montrant ta lettre d’acceptation au TEC) qu’il faut conserver jusqu’à la sortie définitive du pays.

Par rapport au choix des cours, aux questions sur les démarches, l’IPO est très disponible et répond à toutes les questions. Ce sont tous des étudiants du TEC qui travaillent également dans ce « bureau », ils sont formés, parlent anglais couramment et t’expliquent tout en détail. Il y a un réel suivi dans les démarches donc pas de panique à avoir à ce niveau là.

 

Comment as-tu trouvé ton logement sur place ?

Il y a plusieurs options : vivre sur le campus, vivre en famille d’accueil ou vivre en maison étudiante hors du TEC. Je déconseille de choisir de vivre sur le campus, et le TEC incite beaucoup à aller en famille d’accueil pour vivre l’expérience à fond ! Ce sont des familles choisies par le TEC, qui ne font pas ça pour l’argent mais vraiment pour le plaisir d’accueillir et de faire découvrir leur pays (et leur nourriture !!!). Il faut évidemment s’adapter aux règles de la maison qui varient selon les familles et c’est une option qui est plutôt confortable (tu as tous les équipements nécessaires, des gens pour répondre à tes questions ou t’accompagner etc.). Personnellement, j’ai choisi de prendre une maison avec 7 autres étudiants étrangers. Plusieurs organisations proposent ce genre de service (Intégrate ou HangOut surtout). Ce sont des organisations qui organisent aussi des voyages et des soirées. Cette option permet de rencontrer plein de personnes et d’être très libre, par contre la plupart des gens qui travaillent pour ces organisations ne sont pas des personnes très fiables. Dans mon cas, j’ai eu beaucoup de problèmes avec la maison et il faut batailler pour les régler. L’essentiel est de choisir une maison avec des gens dans le même état d’esprit et je conseille très fortement de vivre avec des mexicains aussi ! Beaucoup d’étudiants étrangers décident de se mettre qu’avec des gens de leur école ou nationalité mais ce n’est pas la meilleure façon de vivre l’expérience selon moi.

 

Quel est le coût de la vie là-bas ?

Très très peu cher ! La nourriture, les loyers et les déplacements sont vraiment accessibles.

 

Que faut-il voir et faire dans le pays ou dans la ville où tu habites ?

Tout ! il y a énormément de choses à voir au Mexique. Ils ont une culture riche et des endroits très variés. Ils sont fiers de leurs pays et te sollicitent beaucoup pour te faire découvrir, ce qui est très pratique !

Ce que tu as le plus/le moins aimé pendant ton échange ?

J’ai globalement tout aimé pendant mon échange.

Le seul point qui m’a dérangée c’est le fait de devoir se déplacer en Uber car j’habitais trop loin du TEC pour y aller à pied. Très peu d’endroits sont aménagés pour les piétons ou les cyclistes et les transports en commun ne sont pas très conseillés. Mais c’est une habitude à prendre et Uber ne coûte presque rien.

 

Qu’est-ce que t’as apporté ton échange universitaire ?

J’ai découvert un pays que maintenant j’adore, et partir apprend aussi à être plus autonome et prendre ses responsabilités. J’ai appris énormément de chose sur la culture, j’ai rencontré des personnes exceptionnelles et j’ai pu considérablement améliorer mon niveau d’espagnol.

 

Est-ce que tu recommanderais ce pays pour un échange universitaire ?

Je recommande très vivement ce choix de pays pour un échange. C’est un excellent compromis entre une bonne université et un vrai dépaysement. Je recommande particulièrement le campus de Querétaro car il s’agit d’une des villes les plus « confortables » à vivre du Mexique. Elle est considérée comme très sûre et n’as pas les inconvénients des énormes villes mexicaines (notamment les embouteillages).


Vous souhaitez lire un autre témoignage sur le Mexique ?